Régime d’assurances collectives

La loi 130, Loi modifiant la Loi sur l’assurance médicaments et d’autres dispositions législatives,  prévoit qu’un syndicat qui offrait des assurances collectives au moment de l’entrée en vigueur de la loi (2005) doit continuer à le faire.  Nous devons donc, en tant que syndicat affilié à la CSQ, offrir aux membres un régime d’assurances collectives et nous ne pouvons opter pour celui de la  RAMQ.  Peuvent cependant en être exemptés les membres qui choisissent plutôt d’être couverts par l’assurance de leur conjointe ou de leur conjoint. Les formalités se font via le Service des ressources humaines du cégep.

 La CSQ a choisi de faire affaire avec la SSQ.  Cette compagnie québécoise offre :

  1. Une assurance maladie (1, 2 ou 3, au choix individuel du membre).
  2. Une assurance voyage incluse.
  3. Une assurance soins dentaire au choix du syndicat mais que notre syndicat n’a pas choisie vu les coûts.  Nous n’avons donc pas d’assurance dentaire.
  4. Une assurance salaire de longue durée obligatoire.  Notre syndicat a choisi le régime B, couvrant notre salaire après 2 ans d’invalidité jusqu’à 65 ans, résultant d’une incapacité qui empêche la personne employée d’accomplir les tâches habituelles de son emploi ou de tout emploi analogue comportant une rémunération similaire qui lui est offert par l’employeur.
  5. Une assurance vie à participation facultative, offrant une protection de 25 000$ à 250 000$, au choix individuel du membre, mais avec une protection minimale obligatoire de 10 000$, sous réserve du droit de retrait.

Pour de plus amples renseignements sur les primes et les protections :

Nos assurances SSQ en un coup d’oeil (2018)